Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Printemps ...

Publié le par ROSE

 

 

La fleur qui fait le printemps

 

 

Les marronniers de la terrasse

Vont bientôt fleurir, à Saint-Jean,

La villa d'où la vue embrasse

Tant de monts bleus coiffés d'argent.

 

La feuille, hier encor pliée

Dans son étroit corset d'hiver,

Met sur la branche déliée

Les premières touches de vert.

 

Mais en vain le soleil excite

La sève des rameaux trop lents ;

La fleur retardataire hésite

A faire voir ses thyrses blancs.

 

Pourtant le pêcher est tout rose,

Comme un désir de la pudeur,

Et le pommier, que l'aube arrose,

S'épanouit dans sa candeur.

 

La véronique s'aventure

Près des boutons d'or dans les prés,

Les caresses de la nature

Hâtent les germes rassurés.

 

Il me faut retourner encore

Au cercle d'enfer où je vis ;

Marronniers, pressez-vous d'éclore

Et d'éblouir mes yeux ravis.

 

Vous pouvez sortir pour la fête

Vos girandoles sans péril,

Un ciel bleu luit sur votre faîte

Et déjà mai talonne avril.

 

Par pitié, donnez cette joie

Au poète dans ses douleurs,

Qu'avant de s'en aller, il voie

Vos feux d'artifice de fleurs.

 

Grands marronniers de la terrasse,

Si fiers de vos splendeurs d'été,

Montrez-vous à moi dans la grâce

Qui précède votre beauté.

 

Je connais vos riches livrées,

Quand octobre, ouvrant son essor,

Vous mettez des tuniques pourprées,

Vous posez des couronnes d'or.

 

Je vous ai vus, blanches ramées,

Pareils aux dessins que le froid

Aux vitres d'argent étamées

Trace, la nuit, avec son doigt.

 

Je sais tous vos aspects superbes,

Arbres géants, vieux marronniers,

Mais j'ignore vos fraîches gerbes

Et vos arômes printaniers.

 

Adieu, je pars lasser d'attendre ;

Gardez vos bouquets éclatants !

Une autre fleur suave et tendre,

Seule à mes yeux faits le printemps.

 

Que mai remporte sa corbeille !

Il me suffit de cette fleur ;

Toujours pour l'âme et pour l'abeille

Elle a du miel pur dans le coeur.

 

Par le ciel d'azur ou de brume

Par la chaude ou froide saison,

Elle sourit, charme et parfume,

Violette de la maison !

 

Auteur : Théophile Gautier       

 

 

 

    

 

 

Commenter cet article

Cuisiner c'est facile 29/01/2013 19:49


C'est vraiment émouvant!

Monicalisa 21/04/2012 20:11


Un petit coucou en passant pour te signaler que mon nouveau recueil de poésies sera bientôt disponible et si cela t'intéresse il est possible de le réserver. Toutes informations y afférent
figurent sur mon site.


 


Gros bisous et douce soirée. Amitiés. Monique 

swisslife mutuelle 20/04/2012 16:32


c'est super ce partage

dupriez annick 22/03/2012 12:25


Bonjour ,Rose ,tres beau texte pour le printemps ,annickdu 62.....amitiése te pour le prinptemps ,amitiés annick du 62

........................... 20/03/2012 13:14


voilà bien longtemps.........bon printemps.....ainsi passe le temps !!!

DANIELLE 20/03/2012 00:39


bonsoir mon amie


contente de te retrouver ce soir et ce que tu viens poser et extraordinairement beau et écrit par un élan de tendrese et de beauté ton poème est une splendeur ,merci pour ce partage ,passe une
excellent fin de soirée en espérant que tu vas bien pour ta famille que tu aimes et que toi tu ailles ien je t'embrasse très fort et ne t'oublie pas dan

cerisette et l'art 25/03/2009 18:27

ton poème est aussi beau  que celui de ta soeur bisous à toutes les deuxbisouscerisette

Lili16.04 25/03/2009 18:07

Bonsoir Rose, je passe vous faire un petit coucou. C'est vraiment une très belle image ! J'espère que vous allez bien. Je vous souhaite une bonne soirée. Bisous d'amitié, Pauline.

nanou et django 25/03/2009 09:45

bacotte 25/03/2009 07:47

bon merc